Valorisation de déchets

Can City gravé
Valorisation de déchets

CanCity, des canettes upcyclées en mobilier 0

1900 canettes en aluminium sont utilisées chaque seconde rien qu’en Europe (source). Les canettes représentent aujourd’hui une des principales solutions pour la distribution de boissons. La plupart sont en aluminium, certaines sont un mélange d’acier et d’aluminium,  l’avantage de ces matières est leur potentiel de recyclage sans fin et de qualité constante. Cette solution est néanmoins très demandeuse en énergie, notamment pour faire fondre les matières (660° C pour l’aluminium ou entre 900° et 1600° C pour l’acier selon les compositions) donc ce n’est pas forcément une solution pertinente à tout point de vue. D’autant plus que malgré ses points forts en recyclage, seulement 57% des canettes sont recyclées en France par exemple.

De quoi forcément donner des idées à certains designers, notamment le studio Swine, deux diplômés du Royal College of Art entre autres. Super    Wide    Interdisciplinary    New    Exploration a notamment travaillé pour des clients prestigieux comme Veuve Clicquot, Swarovski & Droog. Ici, à Sao Paulo, ils créent une nouvelle ligne de mobiliers à partir de canettes recyclées. De façon très artisanale, ils arrivent à mettre le métal en fusion et à recréer des formes. Ce projet rappelle d’ailleurs un autre projet que nous avions évoqué de ce même duo : Open Sea Chair. Découvrez cette nouvelle expérimentation :

CanCity from cocogroves on Vimeo.

Voici quelques photos du projet récupérées ici :

Le projet Can City
Canettes vides compressées
Un process pour mettre l'aluminium en fusion
Aluminium qui coule
Canettes en fusion
Aluminium versé dans un moule
Ligne de mobiliers en aluminium.

Un grand merci à Charlotte pour me l’avoir partagé !

La proportion de déchets industriels par rapport aux déchets des consommateurs
Valorisation de déchets

Valoriser les déchets industriels 0

Intéressante intervention de Scott Hamlin, un des cofondateurs de Looptworks. Sa définition de l’upcycling, tout comme la raison d’être de son entreprise, se concentre principalement sur les matières inutilisées lors de la production industrielle. Parler d’excès de production lui permet d’éviter le terme moins glamour de déchets, toujours est-il que nous sommes d’accord sur la démarche : valoriser ce qui ne sert à rien.

Bref, ce que je vous conseille c’est de regarder cette intervention, et, une fois convaincu par la démarche, de nous contacter pour que Wiithaa imagine pour vous des façons de valoriser vos déchets ou invendus.

Un bidon de plastique valorisé en tuile
Valorisation de déchets

Un tri pas toujours sélectif 0

Hier soir, Envoyé Spécial diffusait le reportage de Laurent Hakim et Vivien Roussel “Un tri pas toujours sélectif”. Le reportage fait un état de la situation en France. Des bonnes initiatives municipales ou individuelles mais aussi du retard global du pays sur le sujet. Que ce soit sur le tri, la limitation de la production des déchets ou encore la valorisation des déchets, la France a de larges marges de progression. D’autant plus que le Grenelle de l’environnement et les gros acteurs du secteur restent souvent concentrés sur le traitement industriel en privilégiant la valorisation énergétique ou l’enfouissement. Néanmoins, ces méthodes sont les 2 derniers niveaux hiérarchisés dans la directive cadre de l’Union Européenne sur les déchets de 2008.

Schéma de la hierarchisation des déchets

L’exemple du village de Manspach est particulièrement inspirant. En responsabilisant les habitants d’un point de vue financier et en valorisant les déchets, le village a diminué sa quantité de déchets (niveau 1) et trouver de nouvelles opportunités économiques (niveau 3). Cela fonctionne puisque 75% des déchets sont triés, un record en France. Voyez plutôt le reportage sur Pluzz, à partir de 32’20” ou directement sur cette page.

Le toit de l'église avec des tuiles productrice d'énergie

Logo Entre 2 Retros
Valorisation de déchets

Entre 2 Rétros 0

Voici une nouvelle marque issue de l’upcycling qui mérite le coup d’oeil. Nous l’avons découverte lors du Pop Up Design Store en février dernier à Paris.

upcycling-entre-2-retros

La particularité principale d’Entre 2 Rétros est de se concentrer sur les matériaux inutilisés de l’industrie automobile. En récupérant tissus, moquette ou chutes de cuir, Virginie Nantas et Céleste Bouchayer, les 2 créatrices de la marque créent des sacs et divers types d’accessoires de mode. Avec un esprit vintage et lié aux voitures des années 60, les articles proposés sont plein de couleurs et vraiment sympas, voyez plutôt :

sac-besace-upcycling

Même si tous les matériaux récupérés ne sont pas fabriqués en France (une bonne partie l’est quand même), tous les produits de la marque eux sont bien produits en France. Autre aspect intéressant, les matériaux initiaux étant très solides, votre sac ou housse le sera tout autant, voilà pourquoi vous payerez peut-être un peu plus cher l’article mais il durera plus longtemps.

housse-ordinateur-recup

upcycling-tissus-voitures

N’hésitez pas à suivre entre 2 rétros sur Facebook et Twitter.

Une chaise en plastique récupéré en mer
Valorisation de déchets

Open Source Sea Chair 1

Les mers et océans sont malheureusement envahies par des quantités hallucinantes de plastiques, vous le savez tous, on ne va pas revenir sur le sujet. Simplement, pour détourner la matière récupérée par quelques pêcheurs dans leurs filets, des designers du Studio Swine ont créé un process pour récupérer le plastique et en faire une chaise… A découvrir dans cette très belle vidéo…

sea-chair-label

bateau-peche-plage

sea-chair-plastique

Étant donné que c’est un projet open source, les designers vous mettent à disposition les plans et sont ouverts pour améliorer l’idée.

Via Faire Ensemble & Dezeen.

Découvrez les meilleurs exemples de valorisations de déchets avec les meilleures créations, objets et process.

X