Valorisation de déchets

Valorisation de déchets

Au Palais de Tokyo 0

Aujourd’hui visite de chantier pour WIITHAA qui prépare son prochain atelier upcycling au Palais de Tokyo !

Vous savez, le Palais de Tokyo vient de rouvrir ses portes et il y a plein de belles choses à recycler dans la réserve…

Cartons, palettes, planches et vieux mobiliers qui n’attendent qu’une chose: une nouvelle vie !
L’objectif, réunir quelques designers pour refaire ensemble des objets fonctionnels à partir de matériaux disponibles sur place.
Pour s’inscrire (ainsi qu’à tous nos événements à venir), c’est ici:
www.wiithaa.com
Dans un espace tout frais tout beau: une buvette durable située au niveau -1 dans l’ancienne cinémathèque française, nous vous invitons pour venir créer vos propres objets (lampes, boîtes, vêtements) que vous pourrez ramener chez vous après l’événement. Bien sûr il y aura de bons jus de fruits sur place. Vous hésitez encore? Regardez ces quelques photos du lieu et de l’esprit qui y règne. Samedi dernier, il y avait même un concert… À très bientôt !

Valorisation de déchets

Up Party #2 0

C’était samedi 25 février à la Mutinerie: nouvel espace de co-working tout frais tout beau !

On a réuni quelques personnes: designers, bricoleurs et quelques cuistots pour faire des petites crêpes…

L’objectif, le même que la semaine précédente: réaliser le maximum de chaises et de lampes pour meubler le nouvel espace. Tout cela en une après-midi fun et conviviale.

Petit retour en images:

Crédits photos: Marty de Montereau ([email protected])

Valorisation de déchets

Up Party #1 0

Comment passer du déchet au design ? Et si on organisait une Up Party… C’est ce qu’on a fait samedi dernier à la Mutinerie, un espace de co-working alternatif qui ouvre bientôt et qui a besoin de mobilier en tout genre : tables, lampes et chaises! Petit retour sur cette grande journée festive, conviviale et – oui – très productive. Jugez plutôt !

Mais l’upcycling c’est quoi ? C’est assez simple en fait. Vous voyez ce qu’est le recyclage et bien là on donne une valeur ajoutée au déchet, il ne part pas à la poubelle mais on lui donne une nouvelle vie, tout de suite. Par exemple, du carton se transforme en chaise, du packaging en lampe ou encore une vieille fenêtre en table basse.

Samedi dernier c’était la première Up Party ! Up pour Upcycling et Party… et bien vous avez deviné, on a passé un bon moment ! Il y avait de la bonne musique, des crêpes et des gens super funky. On s’est bien amusé, on a improvisé, on a rencontré de nouvelles têtes, c’était fun 😉

Bref, on a transformé tout un tas d’objets récupérés à droite, à gauche dans la rue et aux encombrants en objets fonctionnels et bien stylés. Bon oui mais alors qu’est-ce qui c’est passé exactement ? C’était un brin freestyle mais nous avions organisé l’espace et la récupération des objets et des outils à l’avance.

Tout d’abord, les matériaux, outils et bidules étaient disposés sur des tables différentes. Et l’atelier crêpes (oui on avait tout prévu on vous dit) était sur une quatrième table. Tout le monde (designers, bricoleurs et novices) pouvait ainsi laissé libre court à son imagination… Et les autres pouvaient suivre des ateliers sur le tapissage des chaises de bureaux ou d’abat jour en carton dispensés par Marie Prenat (alias Talalilala).

Les plus techniques se sont lancés dans la menuiserie et la découpe, presque au top départ! Allez hop, perceuse, visseuse et scie à bois… on y va. Il y a tout d’abord eu le fauteuil skateboard et la chaise échelle, alors que d’autres s’engageaient dans la voie de l’électronique de précision pour réaliser une lampe trois feux à rebours.

Les gens se sont organisés par petites équipes 2 ou 3 personnes, parfois même tout seul. On a mutualisé la multiprise ! Appris pas mal les uns des autres : percer, couper, visser, ce n’est pas évident pour tous… Mais à plusieurs on y arrive toujours. Au final c’est pas moins d’une vingtaine d’objets de toutes tailles qui ont vu le jour, pas tous finis, mais devinez quoi on recommence demain !

 

Valorisation de déchets

Première chaise palette 0

La semaine dernière nous entamions une aventure de construction – un brin improvisée – autour de la récupération d’une jeune palette trouvée dans la rue après le marché et sauvée d’un triste sort : la benne à ordures.

Ni une, ni deux, nous revoilà hyper motivés pour finir les travaux et redonner vie à quelques lattes en bois. Cela n’a l’air de rien mais ce n’est pas si facile de faire une chaise. Surtout lorsque l’on y connaît rien ou presque comme moi. Heureusement que nos acolytes designers sont là pour nous aider. Mais c’est sans compter la pluie (la grêle même) qui frappe de nouveau. “Vous reprendrez bien un thé bien chaud en attendant…”

Apparemment, la moitié de chaise a tenu malgré la tempête de cette semaine qui a endommagé l’abri sous laquelle nous l’avions entreposé. Alors on ne va pas la laisser se faire mouiller comme ça sous nos yeux. Allons-y ! On brave le froid et les gouttes, et hop au travail : scie, marteau, vis, mètre et même niveau à bulle sur téléphone! D’ailleurs, le soleil fait déjà son grand retour.On coupe les dernières planches et optons pour un dossier bas et une structure moins massive pour finir les pieds. On cale l’équilibre une dernière fois avant de visser l’avant dernier pied. C’est parfait, on dirait bien que c’est droit. Finissons avec l’autre avant de voir pour le dossier. Il faut refaire de pré-trous pour ne pas abimer le bois, c’est tout un art. Et après quelques derniers tours de vis, nous y voilà.Pour le dossier qui donne un côté extérieur et qui sent déjà les barbecues pour cet été, il faut prévoir quelques cales, histoire d’obtenir un angle. Quelques clous par là et le tour est joué. Nous vissons les 2 dernières vis du dossier et ça y est on l’a fait ! La première chaise WIITHAA est sur pieds ! Il nous aura fallu une après midi (et demi donc) pour la finir mais elle est là, elle tient debout et elle a du style en plus. Bref, nous ne sommes pas peu fier. En espérant qu’elle soit le début d’une longue et joyeuse série, voici la fin du début de l’histoire…

Valorisation de déchets

Workshop #1 0

Dimanche dernier a eu lieu le premier workshop WIITHAA. L’idée est simple: créer de nouvelles choses avec des matériaux ou des objets usagés. Les matières premières peuvent être des encombrants, des objets de seconde main ou des objets destinés à la décharge comme les palettes.
En ce dimanche, peu d’encombrants disponible à l’horizon dans les rues, nous avons donc opté pour la piste palette. D’ailleurs le marché rue d’Aligre vient de finir et une quantité impressionnante de cageots et de palettes s’apprête à être jeté par le balai des éboueurs. Nous saisissons donc notre chance en demandant à ces messieurs en vert et jaune fluo si nous pouvons réquisitionner une palette qui a l’air encore en pleine forme.Of course, no problem ! Nous voilà équipé pour la journée, reste plus qu’à rejoindre notre équipe de choc : Julien Benayoun, Cécile Plumaugat, Joseph Meidan et moi-même. Sitôt dit, sitôt fait, on commence à démonter l’armature de bois et de clous de notre gentille palette qui fait de la résistance silencieuse à nos coups de tourne vis et autre marteau qui commencent à attirer l’attention.C’est ainsi qu’un invité surprise arrive à la rescousse. Didier dit « La Puce », éboueur de métier mais qui possède visiblement des talents de bricoleur, vient spontanément nous donner un coup de main, ainsi que 2/3 coups d’huile de coude. Nous acceptons cordialement, d’autant plus qu’il a l’air bien décidé à venir à bout de notre palette. La pauvre elle commence à passer un sale quart d’heure… Et voilà, c’est presque terminé pour le démontage. Mais on s’est peut-être fait un peu vite embarqué par l’euphorie : on toujours pas d’idée précise de quoi construire. Peut-être aurions-nous mieux fait de garder quelques clous en place ! Les croquis étaient déjà en cours et on teste alors quelques pistes en faisant des prototypes de montage à même le pavé. C’est créatif mais ça n’a pas l’air facile à faire tenir debout tout ça. Autre petit détail, nous sommes en décembre et il fait déjà bien froid et la nuit pointe déjà le bout de son nez. Heureusement nous avons une solution de replis. Après avoir suscité la curiosité des riverains (et sollicité leurs oreilles), nous reprenons notre petit matériel entreposé dans la cabine téléphonique attenante et nous filons prendre un thé chez Julien (enfin dans son atelier sur les toits). Autrement dit, une pause, s’impose! La chaleur de l’Earl Grey, nous réchauffe (et soulage) les mains qui commencent déjà à fatiguer. Mais on arrête pas les travailleurs du dimanche ! Nous continuons à dessiner des pistes et à prendre les premières mesures. Finalement après la piste de l’arbre de Noël, le trépied et la chaise longue, nous optons pour une chaise en porte-à-faux qui n’a pas l’air si simple à réaliser mais qui nous donne un sérieux challenge. Tiendra, tiendra pas… Allez on essaye, on scie.Après une installation lumineuse digne des meilleurs scénographes, nous nous attelons à caler les angles et l’équilibre de la future chaise. On reprend les mesures et dessinons au crayon les parties à découper. L’étape que nous redoutons tous (enfin moi en tout cas) va commencer : la scie. Finalement après pas mal d’aller retour les parties de l’assise se dégagent peu à peu de l’enveloppe, et nous mettons en place un judicieux système de cale et de latte pour renforcer la structure. Reste plus qu’à faire tenir tout ça.L’option avec clous s’avère assez périlleuse au niveau des doigts et nous fait aussi redouter le tapage nocture, même nous, on ne s’entend plus. Place à la visseuse électrique qui est plus efficace et moins bruyante… Elle semble remplir sa mission pour le gros œuvre. Mais pour les parties plus fragiles c’est autre chose, il nous faut percer avec des mèches pour ne pas abimer les bords et fendre le bois. L’une des mèches se brise mais nous arrivons tout de même à fixer les pieds à l’assise.Il est déjà 19h et nous décidons d’en rester là pour aujourd’hui. Nous avons réussit à faire tenir une (moitié de) chaise debout et c’est déjà pas mal. Elle est droite et semble déjà vouloir ses 2 autres pieds et son dossier : la suite au prochain numéro…

  • 1
  • 4
  • 5

Découvrez les meilleurs exemples de valorisations de déchets avec les meilleures créations, objets et process.

X