Le design, un outil facile pour intégrer l’économie circulaire

Dans sa mission d’accompagner la transition vers une économie circulaire, Wiithaa met à disposition des présentations et outils méthodologiques en Creative Commons et organise des évènements et conférences.

Après avoir présenter notre définition de l’économie circulaire dans les grandes lignes et présenter les opportunités circulaires offertes par l’impression 3D, voici une 3ème présentation.

Ce nouveau chapitre a pour objectif d’aider à comprendre le contexte actuel sur la façon dont la problématique des déchets est abordée (aussi bien sur la partie production de déchets que la partie valorisation), puis de présenter le design. En parlant de design nous parlons de la “pensée design”, du design thinking et en quoi cette démarche, ce processus peut s’avérer particulièrement utile et puissant pour permettre d’intégrer l’économie circulaire. En d’autres termes, nous introduisons la notion de design circulaire, qui va au delà que la simple expérience utilisateur mais intègre également la nature et l’aspect régénératif du design.

Que vient faire le design dans l’économie circulaire ?
Lorsque l’on parle de design nous parlons de pensée systémique, créative et positive. Steve Jobs, disait “Le design c’est comment tout fonctionne bien ensemble.”; par le tout, notre agence entend le produit, l’utilisateur mais également l’écosystème humain et naturel qui l’entoure.
Adopter une pensée design dans une démarche de circularité, permet de :
> changer de points de vue sur les déchets pour imaginer de nouveaux produits et nouvelles opportunités.
> concevoir des produits sains, durables et plus économes en ressources.
> améliorer l’expérience utilisateur et ainsi le bien-être des individus.
Voici schéma simple pour comprendre le lien entre design et économie circulaire :
Impact des designs pour l'économie circulaire
Si nos voyons dans l’économie circulaire un système en boucles, le design permet de “boucler la boucler” à plusieurs niveaux afin d’assurer l’optimisation de la valeur et de l’utilisation des ressources tout au long de leur cycle de vie.
  • Le design pour la durabilité, permet d’agir sur l’usage du produit ou composant afin de permettre d’allonger la durée de “1ère vie”.
  • Le design de services permet d’agir sur l’expérience utilisateur en assurant un suivi de l’utilisation de qualité et augmenter ainsi le taux de collecte en fin de vie et la fidélisation client.
  • Le design pour la réutilisation va agir sur la boucle de réutilisation pour servir de nouveaux usages.
  • Le design pour la réutilisation de matériaux va agir sur le réemploi et le manufacturing et ainsi d’avantage sur le processus industriel.

Le design est un outil puissant pour concevoir de manière plus responsable et durable, afin d’assurer que notre espèce et son économie a un impact positif sur son environnement.

Selon nous, le design thinking poussée à son paroxysme se doit d’intégrer cette sphère manquante à la démarche : la nature. Et ainsi tendre vers un design qui n’améliore par que l’expérience utilisateur mais également la résilience des écosystèmes naturels.

Chris Grantham, Portfolio manager de l’agence IDEO, nous parle de l’importance du design pour une économie circulaire, ou plutôt de design circulaire, dans le 2ème épisode du podcast activer l’économie circulaire (épisode en anglais) :

Add CommentYour email address will not be published

X