Jouer pour activer l’économie circulaire

Le 18 novembre dernier, j’étais invité par deux associations étudiantes de l’EM Lyon pour participer à la 3ème édition de leur TEDx en tant que speaker. Le thème choisi découlait d’une citation d’Albert Einstein “Creativity is intelligence having fun”. Cela m’a permis de présenter brièvement l’intérêt du jeu pour, à la fois, comprendre l’économie circulaire mais aussi prendre conscience de la portée de ses décisions et de leurs impacts dans un monde complexe.

Le nom de mon intervention était “Jouer et coopérer pour répondre à la complexité de notre monde.”

Je ne vous présente plus l’histoire du Wiithaa, l’oiseau australien donc notre agence s’inspire, mais insiste cette fois-ci d’avantage sur la nécessité de la créativité pour faire disparaitre la notion même de déchets et ainsi considérer tout ce qui nous entoure comme des ressources.

C’est le défi que nous nous sommes lancé en créant Wiithaa : permettre aux entreprises de passer d’une économie linéaire à une économie circulaire en considérant la fin de vie des produits comme des sources de nouveaux produits et nouvelles expériences. Comme vous l’aurez compris, la créativité me parait un levier clef et le jeu est un bon moyen pour la stimuler.

1+1=3

Passer par la dynamique de jeu nous permet aussi d’assurer la coopération et l’intelligence des cerveaux et ainsi de multiplier la création de valeur(s). Le jeu permet le dialogue, l’atteinte d’un objectif commun et garanti ainsi que nous allons mobiliser toutes les compétences et connaissances des joueurs (acteurs) présents pour gagner. Dans le monde de l’entreprise, cela permet de développer des business mais surtout des partenariats beaucoup plus pertinents et efficaces.

On fait tout pour gagner

L’intérêt du jeu réside également dans le fait que pour gagner, nous allons cherche tous les artefacts et solutions possibles. Cela nous force à aller chercher de nouvelles idées, à les tester, pour voir si ça nous permet d’avancer. Ce point est la meilleure façon d’innover en entreprise et de faire bouger les choses dans une entreprises ou une organisations.

On prend conscience de la portée de nos choix

Lorsqu’on joue, chaque choix que nous allons prendre, en équipe, va avoir des répercussions sur le reste de l’aventure, et cela nous en avons conscience et l’anticipons. Rapporter à l’innovation en entreprise, faire jouer les équipes, plutôt que de les faire travailler sur tel ou tel projet, permet donc de s’assurer qu’ils intégreront tous les paramètres dans leur solution y compris ses répercussions sur l’environnement, afin d’aller plus loin.

Porté par une vision créative de la transformation et de l’action, je me force d’appliquer cette démarche aux projets que je porte chez Wiithaa. Chacun de nos services de conseils, de formation ou de conception dédiés à l’économie circulaire emprunte ses principes, codes ou règles à ceux des jeux ou de la coopération.

Vous aussi vous pouvez jouer pour porter une innovation plus vertueuse et optimale avec le Circulab, une création Wiithaa.

Je tiens à remercier chaleureusement les étudiants pour la qualité de l’organisation de l’évènement mais aussi les autres intervenants avec qui cela a été un véritable plaisir d’échanger.

Auteur : Brieuc Saffré

Add CommentYour email address will not be published

X