JUGAAD : l’innovation à fort impact social et environnemental

Avez-vous déjà utilisé votre smartphone pour vous éclairer dans le noir ?

Avec Nokia, c’est possible !

Le NOKIA 130 sorti en 2012, a été vendu a plus de 250 millions d’exemplaires.
Ce modèle simple et peu chère (19€) sert uniquement de lampe torche, radio FM et lecteur MP3. Sa simplicité lui permet d’avoir une autonomie pouvant atteindre 36 jours. Idéal, pour les personnes qui n’ont pas le budget pour s’acheter un smartphone tout équipé ou qui sont à la recherche d’un objet qui leur permet de répondre à deux besoins du quotidien : communiquer et s’éclairer.

Avez-vous déjà mis vos bouteilles dehors en plein hiver, pour les refroidir ?

Pour quand il fait très chaud dehors, Go Energy Less a la solution.

Raowia Lamhar une jeune ingénieure marocaine, et son équipe d’ENACTUS, a lancé une gamme de réfrigérateurs 100% naturels à la production et à l’usage (= sans électricité) en s’inspirant de techniques traditionnelles marocaines. Idéal pour les habitants des zones rurales marocaines dont 45% n’ont toujours pas accès à l’électricité et ont un pouvoir d’achat limité, ce qui les empêchent de se procurer un réfrigérateur “classique”.

Quel point commun ont ce réfrigérateur traditionnel et ce téléphone du géant Nokia ?

L’innovation JUGAAD, faire mieux, avec moins, pour le plus grand nombre.

Inspirée des pays dits émergents, l’innovation Jugaad désigne l’art d’allier ingéniosité et ingénierie pour développer des solutions à fort impact social et environnemental.

Le terme Jugaad vient de l’hindi et pourrait être traduit par une “réparation improvisée”, “une solution intelligente née de l’adversité” ou encore “faire mieux ou aussi bien, tout en monopolisant moins de ressources.”. Il s’agit finalement de la traduction de toutes ces situations où nous manquons de temps, de budget ou d’espace, mais devons trouver – et trouvons – une solution à un problème rapidement.

Plus qu’une méthodologie, l’innovation Jugaad, parfois traduite comme innovation frugale ou frugalité par Navi Radjou, est une manière de penser, de faire.
Chez Wiithaa, l’innovation Jugaad se traduit plus comme la rencontre entre la créativité et l’ingéniosité des pays dits émergents avec la technicité et les réseaux des pays dits développés.

En effet, la Révolution Industrielle née en Angleterre nous a éloigné de toute notion de manque que ce soit de ressources financières ou naturelles. Cela nous a mené vers une économie et démarches d’innovation basées sur la surconsommation, pour au final, servir souvent les mêmes utilisateurs et créer peu de valeurs. Mais en parallèle nous avons su faire évoluer les technologies et acquérir de solides compétences en ingénierie : financière, technique ou organisationnelle. À l’inverse, dans certains pays ou région du monde dans lesquels les ressources manquent ou ont été amenées à manquer, les populations ou entreprises locales n’ont pas “d’autre choix” que d’optimiser au maximum ce qu’ils ont à disposition pour répondre à leurs besoins. Par le prisme de l’innovation Jugaad l’objectif est de rapprocher ces deux mondes : mettre l’ingénierie au service de l’ingéniosité, pour faire que des “petites solutions de la vie courante” aient un maximum d’impacts, aussi bien dans les pays émergents que dans les pays développés.

 

Les 6 principes Jugaad

L’innovation Jugaad propose 6 principes. Six manières de penser et d’agir, sur lesquels on peut se baser lorsque l’on souhaite développer de nouveaux produits ou services, ou repenser une offre existante. L’objectif, en appliquant ces principes, est de créer un maximum de valeurs économique, sociale et environnemental au travers de ce que l’on produira ou développera.

  • Principe n°1 : ADVERSITÉ

Transformer les contraintes en opportunités, prendre des risques et faire preuve de créativité en temps de difficulté.

C’est l’exemple de l’université d’UTEC à Lima qui permet à des panneaux publicitaires de transformer l’air en eau potable.

  • Principe n°2 : OPTIMISATION

Utiliser et optimiser ce qui est facilement à disposition, en allant chercher ce qui est accessible pour en multiplier les usages (ici le design circulaire est clé).

C’est ce qu’a fait le Groupe Los Grobo en Argentine. Le dirigeant manquait de main d’œuvre, de terrain, de matériel, de capital et il a donc loué des terrains existants et collaborer avec des agriculteurs existants. Il a ainsi créé tout un écosystème “d’agrobusiness”.

Il y a aussi de nombreux exemples sur cet article sur le design circulaire.

  • Principe n°3 : FLEXIBILITÉ

Faire face à un problème, malgré le manque de temps et de prévision.

L’exemple le plus parlant est celui de l’Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO) qui a réussi à concevoir et à lancer un satellite à destination de Mars, en à peine 18 mois et en n’ayant investi que 73 millions de dollars vs. 671 millions de dollars et cinq années de travail pour la NASA.

  • Principe n°4 : SIMPLICITÉ

Éviter les fonctionnements complexes pour faciliter l’usage et réduire les coûts.

Ce principe a été appliqué par les ingénieurs R&D de Siemens Healthcare qui ont créé un scanner suffisamment simple d’utilisation par des professionnels moins qualifiés, comme les infirmières et les techniciens afin de scanner plus de patients quotidiennement tout en consommant moins d’énergie.

  • Principe n°5 : INCLUSION

Intégrer les marges et les exclus dans la création de valeurs.

Le fondateur visionnaire de Selco India en appliquant ce principe apporte une solution de fourniture en électricité aux 60% de la population Indienne n’y ayant pas accès. Il met à disposition des panneaux solaires (abondants en Inde), compte sur l’effet de foule pour le remboursement et surtout sur un retour sur investissement long terme. Car en effet, en leur donnant accès à l’électricité il permet à ces personnes d’avoir accès à l’éducation ou encore à pouvoir travailler de chez eux, générant ainsi de nouveaux revenus pour eux à moyen terme.

  • Principe n°6 : PASSION

Suivre son cœur, plutôt que sa raison.

Massoud Hassani a suivi son cœur et remonter le temps de ses souvenirs d’enfants pour permettre aux enfants Afghans de jouer dans leur région, sans risquer les mines antipersonnelles. En s’inspirant des virevoltants, il a développé un produit simple et peu cher mais aux impacts oh combien important : le Mine Kofon.

 

Être un entrepreneur, un designer ou un dirigeant Jugaad c’est donc appliqué l’un ou plusieurs de ces principes à votre business model, à vos projets ou encore à votre management.

Optimiser les ressources pour répondre à un maximum de besoins fondamentaux comme le propose l’innovation frugale, semble être une bonne démarche pour tendre vers une économie circulaire et régénérative.

 

 

Formation à l’innovation Jugaad

Afin de transmettre les principes clef de cette (nouvelle) manière d’innover et les clefs pour agir, l’École nationale supérieure de création industrielle–Les Ateliers propose des formations courtes en formation continue. Cette formation est dispensée par Nicolas Buttin co-fondateur de Innovate With Nature, ou Justine Laurent, directrice chez Wiithaa.

En tant qu’agence de design circulaire, travailler en partenariat avec l’ENSCI et Nicolas pour enrichir nos offres de formations économie circulaire avec l’approche Jugaad est selon nous essentiel. Et en complément des formations économie et design circulaire, ce module vous permet de vous reconnecter avec votre créativité, pour mieux innover.

Cette formation de 3 jours vous propose d’aller étape par étape vers une application des principes Jugaad.

  • La 1ère journée de formation est une journée d’acculturation
  • La 2ème est d’avantage méthodologique, on y parle notamment de biomimétisme, design circulaire ou design thinking
  • La 3ème et dernière journée est celle de l’application

L’objectif de cette formation Jugaad est de reconnecter les formé.es avec leur ingéniosité et leur sens du bien commun notamment dans le développement de produits et services. Car c’est là qu’on les a trop souvent mis de côté.

 

Participants lors de la dernière formation Jugaad à l’ENSCI : exercice de cartographie des ressources matérielles, humaines ou immatérielles abondantes à Paris.


Inscrivez-vous à la prochaine session de formation Jugaad : l’innovation à fort impact social et environnemental.
Ou contactez-nous pour réfléchir ensemble à comment l’économie circulaire mise au service du bien commun, peut vous permettre de créer des valeurs.

Add CommentYour email address will not be published

X